Journée internationale de la main rouge

Depuis 2002, chaque 12 février, la Journée de la main rouge est célébrée pour commémorer l'anniversaire de la signature du protocole à la Convention relative aux droits de l'enfant, qui interdit l'utilisation d'enfants et d'adolescents dans les conflits armés. L'école Helvetia s'associe à cette date en se souvenant des plus de 8000 personnes qui ont été victimes de ce phénomène et appelle au respect des droits de l'enfant.

Les enfants et les adolescents ne peuvent pas continuer à subir les conséquences de la violence armée. Nous lançons un appel urgent à unir nos forces pour que les enfants et les adolescents de Colombie, où qu'ils se trouvent, puissent jouir d'une vie saine, sans violence, aux côtés de leurs familles et avoir accès à l'éducation et à la vie communautaire, protégés et sans crainte.

Pour commémorer cette date, le lundi 12 février prochain, nous organiserons différentes activités, comme suit :

  • Défi de la main rouge

    Plus jamais d'enfants et d'adolescents en guerre. Nous allons tous peindre nos mains en rouge et les placer sur une banderole qui sera placée dans l'école comme symbole de cette commémoration.
  • Ouverture de l'exposition itinérante

    "Vous pourrez y rencontrer les participants au concours de dessin et de son organisé par COALICO avec le soutien de la DDC. Ne manquez pas cette magnifique exposition.
  • Une main comme la mienne
    Les élèves de la cinquième à la neuvième année seront invités à un espace de réflexion où ils recevront chacun un des dessins ayant participé au concours. À la fin, les expressions de chacun seront recueillies et serviront de réponse aux enfants et adolescents qui ont participé au concours en principe et à d'autres enfants en Colombie.
  • Conversation : Les filles et les garçons comptent pour la paix et n'appartiennent pas à la guerre
    La DDC et COALICO partageront le sens de cet espace en accord avec la construction de la paix depuis tous les coins de la Colombie et la raison d'être des commémorations telles que celles du 12 février sur les questions liées aux effets des conflits armés et autres violences sur l'humanité. La conversation sera inspirée par l'intervention de trois personnes : deux participants au concours "Les filles et les garçons comptent pour la paix" et une survivante du recrutement qui a transformé sa vie pour soutenir les autres et empêcher la poursuite du recrutement d'enfants en Colombie.

Ne manquez pas ces activités le 12 février au Collège Helvetia !

Plus d'enfants et d'adolescents en guerre.

Pour plus d'informations
www.coalico.org
#RedHandsDay